12 octobre 2016

CONTRE LES SACRIFICES D’HALLOWEEN, UN REFUGE AGIT

 

Chaque année à la même époque, la Hongrie connait une envolée d’adoptions de chats noirs dans les refuges. Bonne nouvelle ? Pas vraiment… Derrière ces allures de B.A, se cachent d’atroces intentions : des rituels sataniques dont nos amis félins sont les victimes. À Budapest, l’association Noé a trouvé la solution pour les protéger.

Satan à l’honneur : l’horreur

À l’approche des fêtes d’Halloween, le site internet de l’association Noé affiche sur sa page d’accueil la photo d’un magnifique chat noir. En commentaire, est écrit : « À cette époque de l’année, les Saints ne se penchent malheureusement pas sur tous les berceaux. En témoignent les agissements des satanistes et les horribles tortures qu’ils font subir aux animaux ». Derrière ce cri lancé, une triste réalité. À défaut d’être une déferlante de bonbons, de rires d’enfants et de déguisements, Halloween est aussi pour certains l’occasion d’orchestrer des messes noires dans le sang. À commencer par celui des chats noirs.

 

chat_noir_le_parisien

Ça ne date pas d’hier

Il est clair que la Hongrie et le XXIème siècle n’inaugurent pas les célébrations sataniques et les sacrifices de chats noirs. Par exemple, l’Écosse du Moyen-Âge a connu le rituel du Taghairm. Cette messe consistait à offrir au diable des chats exclusivement noirs, qu’on embrochait vivants pour être rôtis. Attiré par les hurlements des malheureux, Lucifer apparaissait sous les traits d’un chat et exauçait les vœux des dévots présents. Selon l’Association Noé, il semblerait que la Hongrie perdure ce genre d’abominables traditions.

 

Arrêter le massacre

Intriguée par l’afflux répété de demandes d’adoptions de chats noirs en périodes d’Halloween, Kinga Schneider, responsable du refuge Noé de Budapest, n’a pas tardé comprendre qu’elles émanaient de groupes satanistes. Du coup, elle a décidé de refuser toute adoption de chat noir entre mi-octobre et mi-novembre. Depuis, les candidats à l’adoption doivent attendre ce délai pour recueillir un félin ébène. Et étonnamment, les demandes sont bien moins nombreuses après Halloween…

 

By Tv-Cats Top Share: