12 octobre 2016

L’Ocicat

Pas si sauvage…

Son caractère

Issu de croisements dans les années 60 entre siamois, abyssin et american short hair, il ressemble à l’ocelot, un chat sauvage d’Amérique, duquel il tire son nom. La race fut reconnue par la TICA en 1986. Si l’Ocicat est un chat courant en Amérique du nord il demeure très rare en Europe. Vif et sociable malgré ses allures de chat sauvage, il fait un très bon animal de compagnie fidèle à ses maîtres. L’ocicat est un « chat-chien » qui adore câliner et jouer ; certains peuvent d’ailleurs rapporter ! En véritable commère, il aime particulièrement les points élevés pour surveiller.

 

Son prix

Entre 800 et 1000 euros.

 

Dans sa gamelle

Pas de contre-indication, il mange de tout. Pensez à alterner si il l’accepte.

 

Son maître idéal ?

Même si son maître peut le laisser quelques heures seul, l’idéal pour lui reste une maison animée avec enfants et/ou chien. Suffisamment docile et plus attaché à son maître qu’à son domicile, il peut être amené en vacances. Lors de la préparation de la nourriture, il peut s’avérer nécessaire de lui ménager un endroit en hauteur pour qu’il puisse surveiller sans monter sur la table ou le plan de travail.

 

Ce qu’en dit l’expert

« Même si c’est un « chat-chien » un chat n’est jamais un chien. Un chien peut s’éduquer, pas un chat. Au final, il ne fait jamais que ce qu’il veut. Du coup, chez l’éleveur il ne faut jamais forcer un chat à venir vers vous s’il n’en a pas envie. Je me réserve toujours le droit de refuser une vente si je vois que mon chaton n’a pas envie d’aller vers ceux qui lui rendent visite. Et ceci est bien entendu valable pour toutes les races.»

Monique Dumont.

L’Arche féline (27). Ancienne éleveuse, Monique Dumont dirige le seul parc animalier européen consacré aux chats, à Vascœuil (27).

 

arche-feline.net

 

Où se renseigner ?

Auprès des très rares éleveurs.

 

By Tv-Cats Races Share: